Matthieu V.
Chef Du Commissariat De La Ciotat
Secteur métier DroitSûreté et Sécurité

Profil de Matthieu

Expériences

De Gardien de la Paix à Commissaire de Police en passant par Officier
Passionné par la Police et titulaire que d’un Bac, j’ai commencé Gardien de la Paix. Avec de la détermination et du travail j’ai passé tous les concours de la Police au fur à mesure et je suis aujourd’hui Commissaire de Police

Poste actuel

Je dirige le Commissariat de Police de La Ciotat (13)
Premier poste en sortie d’école, je dirige un service de police. Avec mes collègues, chaque jour, on essaye de trouver les meilleures idées et solutions en faveur de la sécurité des gens sur le ressort de ma ville. Travail d’équipe, prise de décisions, organisation et supervision d’opérations sur le terrain constituent des attraits du métier de Commissaire.

Motivations

Chaque jour, prendre des décisions concrètes et opérationnelles
Chaque journée est différente et prenante. En effet, avec mes équipes, je dois prendre des décisions sur la direction d’une affaire judiciaire, sur l’organistion d’une opération de police dans un quartier, communiquer avec les partenaires comme la Mairie ou les médias. Avec mes Collaborateurs, on essaye d’apporter des solutions face aux problèmes d’insécurité routière sur la commune, aux problèmes de délinquance comme l’occupation d’halls d’immeubles, de rodéo en deux roues, de trafic de stupéfiants. La diversité des missions et des défis quotidiens constituent un véritable leitmotiv pour moi et mes équipes. En plus, on a la chance de voir les répercussions concrètes de nos actions sur le terrain.

Conseils

Ne jamais rien lâcher et aller au bout de ses projets
Le concours est difficile et les candidats nombreux. Il faut donc être certain de ce que l’on veut et du projet qui nous motive. J’aime une citation qui résume parfaitement cet état d’esprit de Socrate: « La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé ». Dans la Police, c’est pareil, il n’est pas simple de résoudre immédiatement et facilement certaines situations. Il est donc indispensable d’être motivé, déterminé et passionné pour ce métier. Avoir un projet c’est important afin d’emmener les autres avec soi en les convainquant et motivant. D’ailleurs, il est important d’avoir ce mental dès la préparation au concours qui servira aussi par la suite.

Réussites

Quand une victime m’a remercié suite à une affaire très difficile
Sur une procédure judiciaire, une femme, victime de violences conjugales, avait été battue et mise à la rue par son mari avec un enfant de moins de 3 ans. Il était tard et elle s’est tournée vers le seul service public (qui est ouvert 24H/24 et 7J/7) que représente la Police. Les collègues l’ont prise en charge. Armé de ma détermination, avec l’accord du Procureur, nous avons interpellé le mari, auteur de violences. Ensuite, avec les collègues, nous avons pu raccompagner la victime, chez elle, avec son enfant en bas âge. Elle a pleuré et nous a beaucoup remercié. J’ai appris plus tard que grâce à cette action, la victime s’était décidée à aller jusqu’au bout de la procédure. C’est ça qui me motive et me rend fier, exercer un métier qui change le quotidien des gens.

Police nationale

Visiter le site