Jérémy B.
Gardien De La Paix
Domaine de métiers La sécurité publique

Profil de Jérémy

Expériences

La Police c'est un peu une histoire de famille
Au départ, rien ne pouvait laisser penser que je deviendrais policier, je suivais une formation scolaire classique, mon objectif était de travailler dans les métiers du jeu vidéo ou d'intégrer un centre sport/étude.
J'ai un certain nombre d'oncles, de tantes, de cousin, et plus directement mon père qui ont peu à peu intégré la Police nationale, j'ai donc souvent pu entendre les missions et anecdotes qu'ils se racontaient. En ajoutant toutes les émissions et reportages en immersion qui étaient diffusés à l'époque, le tout m'a donné envie d'entrer également dans la police.
J'ai donc poursuivi mes études jusqu'à obtenir un BAC Sciences Technologie de Gestion : Option Communication, avant de devenir Cadet de la République puis Adjoint de Sécurité après ma formation d'un an. J'ai ensuite passé un concours interne que j'ai réussi et suis parti en école de police à Nîmes pour une durée d'un an également.
Depuis, je suis Gardien de la Paix dans les Yvelines (78).

Poste actuel

Je travaille en Police Secours - Brigade de Jour
Je patrouille en tenue dans les différentes villes dont j'ai la charge.
J'interviens dès qu'une personne effectue un appel 17.
J'ai diverses missions, comme effectuer des contrôles routiers, gérer les accidents de la route, interpeller les auteurs de délits en tous genres.
Comme l'indique le grade de Gardien de la Paix, nous sommes là pour assurer la Paix Publique, c'est en gros la grande mission de la Police nationale.

Motivations

Travailler en équipe et être actif sur la voie publique
Ce que je préfère dans mon poste c'est qu'à la prise de service, on ne sait jamais de quoi va être fait notre journée.
On peut avoir une journée très calme, comme une journée surchargée d'intervention.
On peut être amené à gérer un simple différend de voisinage ou de couple, comme on peut tomber sur des violences ou un vol à main armée.
La diversité des missions fait qu'il n'y a pas de monotonie.
Puis j'aime être actif physiquement, ne pas être enfermé dans un bureau et être au contact des gens.

Conseils

Être motivé et se donner les moyens de réussir
Je pense que pour être un bon policier il faut être très motivé, être patient et respecter certaines valeurs.
Si on a pas une motivation personnelle pour entrer dans la police et qu'on y rentre sans réelles convictions on ne fait pas long feu.
Il faut savoir garder son sang froid dans certaines situations sur la voie publique : ne pas s'emporter, se faire respecter et ne pas faire dégénérer une situation tendue.

Réussites

Faire partie de l'équipe de France de handball de la Police nationale
Pour moi, ma plus grande réussite est d'avoir intégré l'équipe de France de handball de la Police nationale.
N'ayant pas pu devenir professionnel, j'ai eu la chance de pouvoir représenter le handball français et la police française au niveau européen.
Ce qui m'a permis de voyager, de découvrir les autres polices d'Europe et d'échanger avec eux, et d'avoir la chance de décrocher une médaille européenne dans ma discipline et grâce à mon travail.

Police nationale

Visiter le site