Aurélie H.
Gardien De La Paix En Brigade Motocycliste
Domaine de métiers La sécurité publique

Profil de Aurélie

Expériences

▪Adjoint de Sécurité ▪Gardien de la Paix ▪ Motocycliste
Après mes études où j'ai eu l'obtention d'un BEP Services aux Personnes, j'ai décidé de passer les concours afin de rentrer dans la police (un rêve de gamine).
N'ayant pas de Bac je me suis orientée sur la sélection d'Adjoint de sécurité (ADS).
Objectif atteint!
J'ai enfin eu un pied dans la police.
Le concours interne de Gardien de la paix met enfin accessible après 1 an d'exercice.
Je le passe et je le réussis, (pas du 1er coup mais il faut persévérer).
Concours en poche plus qu'une étape pour arriver à mon rêve devenir motocycliste au sein de la Police Nationale.
On y est...
1 an et demi et 3 mois de formation plus tard me voilà Gardien de la paix Motocycliste.

Poste actuel

Gardien de la paix Motocycliste
Aujourd'hui je suis Gardien de la paix Motocycliste à la compagnie motorisée de la Police nationale de Paris.
Je suis actuellement dans une brigade où nos missions principales sont les escortes.
Escorte gouvernementale, sanitaire (SAMU, greffe..), de fond (objets de valeur...), de détenus, sportive (foot, rollers...) ... .
Nous avons aussi pour mission de patrouiller au sein de la capitale afin d'effectuer de la prévention ainsi que de la répression liée au contrôle routier.

Motivations

Lier ma passion à mon métier.
Passionnée de motos depuis mon plus jeune âge, j'ai décidé de rentrer dans la police afin de lier les deux.
Mon 1er objectif était de devenir Gardien de la paix titulaire et mon 2ème était d'allier mon métier à ma passion, "La Moto".
Chose faite.
Je suis comblée.
Je fais presque de la moto tous les jours en service et avec grand plaisir.

Conseils

Ne jamais baissez les bras. Allez au bout de ses rêves.
En partant de rien, ou de pas grand chose, rien n'est impossible.
Le chemin est certes plus long, mais il apporte d'autres choses, expériences, découvertes...
Ne jamais baissez les bras, même si parfois l'attente peut être longue.
Garder ses objectifs et ne pas se laisser décourager.
"Cela n'arrive pas qu'aux autres"

Réussites

Avoir intégré une brigade motocycliste
Je suis fière de ma spécialité. Devenir Motocycliste était un rêve d'enfant.
Après 3 mois de formation intensive, où j'ai eu des baisses de moral et des pertes de confiance en moi à plusieurs reprises. Par la difficulté de cette formation, le stress, les aptitudes physiques, les conditions climatiques, les examens tout au long de cette formation.
J'ai tout de même réussi cette formation dont je suis extrêmement fière.
Cette spécialité n'est pas accessible à tous et j'ai réussi. Oui j'ai réussi et je souhaite à tous ceux qui ont des objectifs, de réussir car le bonheur est indescriptible.
Malgré cette réussite, la formation ne s’arrête pas là, elle continue tout au long de la carrière ce qui permet de ne pas rester sur ses acquis.

Police nationale

Visiter le site